RÉNOVATION : LES 3 GRANDES ERREURS À ÉVITER

Publié par OlgaKozikaza le 13 juil. 2017 dans RÉNOVATION

RÉNOVATION

Perçue en général comme moins contraignante qu’une construction, une rénovation peut néanmoins s’avérer très pénible si elle n’est pas planifiée dans les détails. Voici quelques conseils pour éviter les pièges traditionnels d’une rénovation.

façade maison pierres


Ne pas être extrêmement attentif lors des visites

Dans notre esprit à tous, rénover une maison est synonyme de plaisir. Mais lorsque l’on se rend compte au fur et à mesure de l’avancée des travaux que l’endroit choisi recèle de vices cachés, l’expérience se transforme en cauchemar.
Il faut donc être attentif au moindre petit détail. Voici donc quelques pistes pour vos futures visites :

1. Vérifiez bien notamment s’il existe d’éventuels défauts au niveau des murs (fissures, perpendicularité...), de la toiture (problèmes de tuiles, de charpente), des sols (fissures, problème d’horizontalité), de la plomberie (fuite, rouille) et de l’électricité (obsolescence du tableau électrique, des prises et des raccordements).

2. Les problèmes d’humidité, vrai casse-tête éventuel pour le futur, peuvent être parfois compliqués à déceler mais certains signes mettent la puce à l’oreille, comme par exemple des auréoles ou des traces de salpêtre. Se procurer un hygromètre, outil qui permet de mesurer l’humidité relative de l'air, est en outre indispensable pour les visites.

3. Procéder à une vérification des fondations est également très important, car si celles-ci sont de mauvaise qualité, de nombreux dégâts allant de la simple fissure à un risque d’affaissement pour la maison peuvent en découler. Il est d'ailleurs vivement conseillé d'être accompagné d'un professionnel, ou au moins d'un proche ayant l'oeil. Ainsi, il pourra vous aider à déceler les éventuels problèmes présents sur les bases de la maison. Toujours précieux, cet avis extérieur permet aussi de ne pas tomber dans le piège de la « maison coup de cœur », pour laquelle on craque dès la première visite et à laquelle on ne veut plus voir de défauts.


Ne pas bien planifier ses travaux

Après avoir fait le choix de votre maison, vous devez sélectionner vos matériaux et savoir quels éléments vous allez transformer ou rajouter par rapport à votre base de rénovation. Il vous faut donc faire un état des lieux de l’existant et bien réfléchir aux modifications que vous souhaitez y apporter.

rénovation de maison

Au démarrage de votre projet, l’outil de plan 3D Kozikaza vous permet de réaliser un plan réaliste et précis de votre futur maison, mais aussi de planifier l’agencement et la décoration intérieure à partir du même support (et oui, la déco ne doit pas être oubliée dans votre projet !).

avant après plan 3d maison

Pensez aussi que construire l'extension d'une maison nécessite de connaître le Plan Local d'Urbanisme (PLU) dont elle dépend et toutes les éventuelles interdictions et contraintes qu’il comporte. Cela est très important, notamment si vous souhaitez toucher aux façades, à la toiture ou encore aux ouvertures dans le futur. Rappelons aussi que pour toute extension qui fait passer la surface de plancher (c’est à dire la surface à l’intérieur des murs) d’une maison au-delà de 150 m², il est obligatoire de faire appel à un architecte pour dessiner les plans et déposer le permis de construire.

Lors de la phase de choix des artisans, n’hésitez pas à multiplier les contacts avec de nombreux professionnels. Cela vous permettra de glaner des idées à droite et à gauche, et de faire jouer la concurrence en comparant les tarifs proposés par les différents artisans.

exemples de projets maison

Autre erreur qui découle d’une mauvaise planification des travaux, celle qui consiste à sous-estimer le temps nécessaire à leur réalisation. Cette erreur peut être d’ailleurs souvent lourde de conséquences pour l’atmosphère familiale, créant de nombreuses tensions entre les membres de la famille. Ne précipitez donc pas votre déménagement, et même, n’hésitez pas à prévoir une rallonge de temps allant jusqu’à la moitié du délai que vous aviez initialement prévu (comptez plutôt, par exemple, 1 an et demi de travaux si vous aviez tablé sur 1 an au démarrage). Pensez également qu’avant de pouvoir vous installer, un grand travail de nettoyage sera nécessaire, notamment au niveau de la poussière laissée par les travaux. Si vos chambres, votre cuisine et vos salles d’eaux ne sont pas totalement propres, il sera impossible de vivre correctement dans votre nouvelle maison, et une trop grande insalubrité n’est pas sans danger pour votre santé. Dans le cas où vous seriez prêts à habiter pendant un moment au milieu des travaux, aménagez-vous une zone suffisamment nette et grande qui vous permettra de vous installer et de vivre correctement.


Sous-estimer son budget

Souvent négligée ou mal réalisée, la phase d’estimation budgétaire est l’autre étape à définir en amont du projet. Si rénover une maison est la plupart du temps plus intéressant financièrement que construire, le prix de l’ensemble des travaux peut rapidement dépasser l’enveloppe allouée à la rénovation. Certaines personnes peuvent par exemple sous-estimer financièrement la main d’œuvre à solliciter et les matériaux à utiliser, et ainsi se retrouver au final avec une rénovation de maison qui va coûter plus cher que le prix neuf en vigueur sur le marché. Il est là encore intéressant de prendre l’avis d’un professionnel, qui peut vous aider dans l’estimation du prix des travaux avant ou après l’achat de la maison (préférez avant pour éviter les mauvaises surprises).

La volonté de faire absolument des économies sur tout, en sollicitant le moins possible des professionnels ou en ayant recours à des matériaux bons marchés, peut parfois avoir l’effet inverse de celui escompté. Cela peut provoquer en effet de nombreux ajustements à faire pendant ou après les travaux, et donc engendrer des dépenses imprévues. Evidemment, il vous faudra mettre la main à la pâte lors de votre rénovation, mais n’oubliez pas qu’il y aura sans doute des choses à faire qui dépasseront les capacités des bricoleurs les plus forcenés, comme par exemple le gros œuvre à réaliser ou l’électricité à mettre aux normes.

photos de travaux maison

Pensez aussi que si votre enveloppe financière actuelle n’est pas assez épaisse pour procéder à l’ensemble des travaux que vous souhaitez faire, il est possible de prioriser les tâches à réaliser. Vous pouvez ainsi faire dans un premier temps tous les travaux nécessaires à votre installation et au bon déroulement de votre vie dans votre nouvelle maison rénovée. Puis, dans un deuxième temps, vous procéderez aux travaux secondaires, ceux portés davantage sur le confort, avec l’argent que vous aurez économisé d’ici-là.


Maintenant que vous savez tout sur les pièges à éviter avant de se lancer dans la grande aventure de la rénovation, vous êtes parés pour que le chantier se déroule dans les meilleurs conditions possibles. Alors bon courage à tous et à très vite pour partager vos projets avec la communauté Kozikaza !

Publicités