PLANCHER CHAUFFANT : AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

Publié par OlgaKozikaza le 6 mars 2018 dans CONSTRUCTION

TRAVAUX

Longtemps décrié, le plancher chauffant est aujourd'hui un équipement de nouveau plébiscité. C’en est fini des sols trop chauds et désagréables qui pouvaient engendrer des problèmes de circulation dans les jambes ainsi qu’une sensation d’inconfort. Le chauffage par le sol a connu une révolution et est, à ce jour, une solution à la fois agréable et économique. Il demeure néanmoins important de connaître les avantages ainsi que les inconvénients du chauffage au sol avant de choisir tel ou tel type de chauffage.


Différents types de planchers chauffants

On trouve deux formes de chauffages au sol. Le chauffage au sol électrique est le plus répandu, car le moins coûteux. Il offre également de véritables avantages en termes de consommation énergétique. Ce type de plancher chauffant repose sur un système de câbles chauffants qui parcourt toute la surface du plancher de la maison. Ces câbles chauffants forment un véritable réseau pour chauffer les différentes pièces. L'installation d’un chauffage au sol électrique demande toutefois de poser des isolants pour protéger la dalle.
L'autre possibilité est le chauffage au sol hydraulique. Ce dernier est composé d'un réseau de tuyaux dans lesquels circule l'eau chaude. Ces tuyaux sont reliés à l'équipement de chauffage qui peut utiliser n'importe quelle source d'énergie : chaudière gaz ou bois, pompe à chaleur ou encore panneaux solaires. Il est donc possible d'opter pour une méthode écologique par exemple.
Pour ces deux types de planchers chauffants, le réseau est recouvert d'une chape en béton puis par un revêtement de sol. Il faudra donc pour l’installation de ces derniers faire appel à un professionnel qui vous proposera un devis.

plancher chauffant electriqueplancher chauffant hydraulique


Les avantages du plancher chauffant

Contrairement au chauffage par radiateur, le plancher chauffant offre une température plus homogène et diffuse dans toutes les pièces de la maison. L’installation d’un plancher chauffant va donc permettre de marcher pieds nus chez soi sans souffrir du froid ni d’une chaleur trop intense.
Le système de plancher chauffant présente un avantage esthétique puisqu’invisible. Il va permettre de libérer de l’espace en retirant les radiateurs. Le plancher chauffant présente également l’avantage de s’adapter à tous types d’énergies qui s’agisse de gaz, fioul, électrique ou encore solaire.
Autre atout du chauffage au sol : l’entretien. L'entretien est simplifié et il faudra simplement faire réviser votre équipement tous les 3 à 5 ans. C'est aussi un confort auditif, car aucun bruit n'est émis.
Enfin, l’un des avantages majeurs du plancher chauffant est le prix : Il permet d’économiser environ 15% d’énergie en comparaison à un chauffage classique.


Mais quelques inconvénients avec le plancher chauffant

Bien qu’il possède de nombreux avantages, l’utilisation d’un plancher chauffant présente également quelques inconvénients qu’il est essentiel de prendre en compte avant de vous décider. Tout d'abord la pose. Un plancher chauffant est difficile d’installation dans un logement ancien et est très coûteux. La pose sera beaucoup plus simple dans un logement neuf et plus rentable, car l’investissement premier sera rapidement compensé par les économies d’énergies réalisées avec le chauffage au sol. Si vous vivez dans une demeure ancienne et que vous tenez impérativement à installer ce type de chauffage chez vous, il vous faudra alors effectuer des travaux importants qui pourront impliquer par exemple une surélévation du plancher. Les travaux de rénovation dans ce cas-là peuvent alors devenir très coûteux. L’aspect financier de l’entretien du chauffage au sol est également un élément à prendre en compte. La pose peut être coûteuse : il faudra compter environ 50 euros le mètre carré pour un chauffage électrique et 100 euros pour un hydraulique. Bien que l’utilisation d’un plancher chauffant permette d’économiser de l’énergie, l’entretien de ces équipements (une fois tous les 3 à 5 ans) implique de faire appel à un professionnel, auquel cas il faut prévoir un budget qui peut être conséquent en fonction du professionnel choisi. Il faut également noter que toute modification de l’équipement nécessitera une modification du revêtement de sol ce qui pourra là encore engendrer des dépenses.
Enfin, tous les revêtements de sol ne sont pas compatibles avec la pose d’un chauffage au sol. Il faudra privilégier les revêtements compatibles comme le carrelage ou le vinyle. Il est préférable d'oublier la moquette ou le parquet avec l'hydraulique, car ils vont ralentir la montée en température.


En conclusion

Le choix de votre chauffage au sol va donc dépendre de votre logement : s’il est neuf, ce type d’équipement sera rapidement rentable alors que si vous vivez dans un logement ancien les coûts de rénovation ne permettront pas de rentabiliser votre investissement. Dans ce dernier cas, d’autres systèmes de chauffage pourront alors être envisagés. Il sera essentiel de demander plusieurs devis afin de les comparer et trouver l’équipement le plus économique et en accord avec votre habitat.

Article à lire aussi : RT 2012 : Les solutions de chauffage au gaz naturel

A lire aussi
TRAVAUX
VISITE DE CHANTIER
PLANS MAISON
VISITE DE CHANTIER
Publicités