Je n'ai pas de compte Kozikaza

Inscription

COMMENT CONSTRUIRE UNE MAISON ? LES ÉTAPES DE LA CONSTRUCTION

Publié par OlgaKozikaza le 24 avr. 2018 dans CONSTRUCTION

CONSTRUCTION

Comment construire une maison ? Les étapes de la construction

Faire construire sa maison individuelle est le rêve de beaucoup d'entre nous. Démarrer un projet de vie, prévoir de loger une famille, profiter d'un jardin... dans une maison répondant à vos goûts et à vos besoins est un souhait qui nécessite beaucoup de patience et d'énergie. Rien ne sert de brûler les étapes. C'est une condition essentielle pour ne pas faire d'erreur. Voici point par point, comment procéder.


Etape 1 : Les formalités nécessaires à la construction d’une maison

1. Si avez vous décidé de faire construire, vous devez commencer par faire le point sur vos envies, vos besoins et vos contraintes qui peuvent être financières mais aussi réglementaires ou familiales. Ce travail de confrontation va vous permettre de trouver les solutions adéquates à vos besoins et envies réalisables et donc de définir les grandes lignes de votre projet de construction. Des plans 3D peuvent alors vous aider à modéliser votre projet et à prendre certaines décisions, pour cela vous pouvez utiliser notre outil de plan 3D.

2. Avant même la recherche d’un terrain ou d’un financement quelconque, il faut estimer la faisabilité de son projet immobilier : Estimation de l’enveloppe budgétaire, des coûts liés au terrain, à la construction et aux frais annexes.

3. Il faudra ensuite choisir d’acheter en lotissement ou en secteur diffus c’est à dire, hors lotissement. Il y a des avantages et des inconvénients dans les deux cas. Par exemple, le prix d’un terrain en lotissement est de manière générale plus élevé mais le lotisseur se sera déjà chargé du bornage, de la viabilisation ou de la création des accès par exemple. En passant par un lotisseur, vous aurez des contraintes supplémentaires par rapport à l’implantation de la maison sur le terrain, au niveau architectural par exemple et même parfois des contraintes liées au constructeur auquel vous pouvez faire appel.

4. Construire une maison individuelle passe ensuite par la recherche d'un terrain à bâtir dans un budget compatible avec le coût total du projet. Privilégiez les formes simples et une surface plate pour vous assurer des conditions optimales de construction.

5. Une fois le terrain trouvé, vient l'étude du financement de la construction de la maison. Il s'agit de savoir combien emprunter pour construire sa maison et plus encore de connaître les critères des banques pour obtenir un crédit. Pour alléger la facture, pensez également à jouer sur l’assurance emprunteur. La loi Hamon permet de changer d’assurance de prêt dans les douze mois suivant la signature du contrat. De quoi gagner quelques milliers d’euros sur le coût du prêt !

6. Une fois le terrain choisi, mettez-vous en quête d'un constructeur ou d’un architecte si vous ne pouvez surveiller et gérer quotidiennement le chantier.

7. Faites une demande de permis de construire à la mairie de votre domicile en remplissant l'imprimé cerfa n°13406*06. Ce document mentionne également les pièces à joindre à votre dossier ainsi que les informations nécessaires au dépôt de celui-ci.

8. Vient ensuite la signature de l'offre de prêt pour la construction de la maison puis la signature de l'acte chez le notaire.

signature acte notaire construction

Photo : Charlotte.Steven le jour de la signature de l'acte de vente de leur terrain


Etape 2 : Préparer le sol pour démarrer la construction de la maison

La viabilisation du terrain

Avant de commencer le chantier vous devez entreprendre les démarches pour la viabilisation et la demande de raccordement aux réseaux courants (eau, électricité, gaz, assainissement, voire téléphone). La construction de la maison pourra commencer après paiement des coûts de raccordement. Vous n’avez pas à gérer cette étape pour les maisons construites en lotissement.

L'enlèvement des arbres

Le sol doit avant tout être nettoyé. Un élagueur voire un dessoucheur vous rendront une surface propre à la construction.

L'excavation

Pour monter les fondations de la maison, il faut d'abord creuser l'emplacement du futur bâti. Un ferraillage est installé au fond de la tranchée creusée par la terrassière.

terrain construction maison

Photo : Le terrain de notre membre Marhinna


Etape 3 : Le démarrage du chantier : Le gros œuvre

Le début du chantier marque le commencement de l'élévation du bâti. Il se compose de deux grandes catégories de travaux, le gros-œuvre qui touche la structure ainsi que la solidité du bâtiment et le second-œuvre regroupant les éléments nécessaires au confort et l’utilisation quotidienne de l'habitat par ses occupants.

Le coulage de la dalle

Cette opération doit absolument être confiée à une entreprise de maçonnerie, qui posera un coffrage tout autour de la future dalle. Le béton est ensuite coulé de manière à atteindre la hauteur du coffrage. Le coffrage est enlevé après 24 heures mais il faut, pour garantir sa parfaite solidité, laisser sécher la dalle pendant un mois environ sans la recouvrir.
Avant de couler le béton, les gaines de raccordement des différents réseaux d’électricité et d’évacuations des eaux usées et eaux vannes doivent être positionnées selon l’emplacement des futurs équipements.

L'élévation des murs

Le bâti va enfin prendre forme et de la hauteur. Selon le type de maison que vous aurez choisi de faire construire, plain-pied ou étage, un plancher-béton sera réalisé au-dessus du rez-de-chaussée et constituera alors le plancher de l’étage.

La charpente

Il existe différentes types de charpente, traditionnelle ou industrielle, vous permettant de créer des combles aménageables ou non aménageables. Ce choix est important car vous pourrez par la suite envisager d’agrandir votre maison en aménageant ces combles. C’est une option proposée par les constructeurs de maisons et qui peut s’avérer assez intéressante pour étaler le coût des travaux si vous envisagez d’agrandir la famille quelques années après avoir fait construire par exemple.

La couverture

La couverture vient finaliser l’étanchéité de la maison. Elle est en général constituée de tuiles (terre cuite, béton, ardoise etc…) et d’un pare-pluie qui empêche toute infiltration d’eau. Une fois la couverture et les menuiseries posées, on atteint le stade dit "hors d'eau / hors d’air" de la construction de la maison.

La pose des menuiseries et des serrureries

Cette étape de la construction de la maison est important pour permettre une bonne étanchéité à l'air, dont les exigences ont été accrues avec l'entrée en vigueur de la RT2012 dans les maisons individuelles. Après la pose des menuiseries extérieures, on met en place une isolation thermique intérieure (doublage) en laine minéral ou en polystyrène. L’épaisseur de cette isolation peut varier selon le matériau isolant et le type de maçonnerie (parpaing béton ou brique alvéolaire) qui peut également participer à l’isolation de votre maison.

terrain construction maison

Photo : La construction de notre membre Kazafloriane.romain, hors d'eau hors d'air.


Etape 4 : Le second-œuvre

Le second-œuvre a pour but la mise en place des différents éléments d’aménagement intérieur avant les finitions. Certains ouvrages de second œuvre peuvent parfois être réalisés en même temps.

L'installation de l'électricité, de la plomberie, des sanitaires

Cette phase consiste à installer les raccordements aux réseaux d’électricité et télécommunications, eau chaude et froide et évacuation des eaux usées. Les gaines ont été préalablement passées dans les murs et les prises électriques installées aux endroits choisis. Le travail de l'électricien et du plombier peut commencer en parallèle de la pose des cloisons pour y passer les gaines électriques et réseaux de plomberie (multicouche ou PER). Les alimentations et évacuations d’eau ont été réalisées en amont dans les pièces d'eau.

L'installation du chauffage

Cette dernière étape du second œuvre consiste à mettre en place le chauffage choisi : chaudière, radiateurs électriques, poêle, pompe à chaleur, etc. Le chauffage se définit en fonction des performances thermiques de l’enveloppe de votre maison (isolation et menuiseries extérieures). Une très bonne isolation peut réduire très fortement vos besoins en chauffage et donc vos dépenses par la suite, c’est un des nombreux avantages lorsqu’on fait construire sa maison.


Etape 5 : Les finitions

Cette dernière étape de la construction de la maison revient à réaliser les travaux qui donneront l’aspect final de votre habitation. En fonction du partenaire de construction que vous aurez choisi (constructeur, architecte, maître d’oeuvre), les finitions pourront être réalisées par lui, par différents artisans, par des enseignes spécialisées ou par vous-même. Cette étape va vous permettre de rendre votre maison entièrement à votre goût :

  • Le revêtement du sol de la maison : Le sol est désormais prêt à être recouvert par différents matériaux possibles : carrelage, plancher bois, etc.
  • Les enduits, peintures et tapisseries : L’occasion d’apporter un peu de couleurs à vos pièces.
  • L'installation des équipements (salle de bain, cuisine, dressing). N’hésitez pas à contacter des professionnels de l’aménagement et de la décoration d’intérieur pour une réelle personnalisation de vos différentes pièces de vie.
  • L'enduit de façade. L'enduit ne doit pas être considéré sous un seul aspect esthétique car il joue un rôle majeur dans la longévité de votre bâti. Il assure notamment la protection des murs contre les intempéries et l’étanchéité des façades. Le choix des enduits extérieurs de la maison (peinture, bois, crépis, pierre…) peut être limité par les règles d’urbanismes qui varient en fonction de votre commune, pensez donc à vous renseigner avant de d’entreprendre la pose de l’enduit.

signature acte notaire construction

Photo : La construction de notre membre Misterquentino, après réception


Etape 6 : La réception des travaux

Une fois les aménagements intérieurs de la maison terminés vient le moment de la réception de votre habitat. Vous devrez consigner dans un procès—verbal écrit, la réception des travaux avec l'assistance de votre constructeur ou architecte. Si des vices sont constatés, les entreprises sont tenues de les réparer dans les délais définis contractuellement. Vous disposez de 8 jours après la remise des clés de la maison pour signaler des vices non mentionnés lors de la réception.
En résumé : Il est impératif de prendre connaissance des assurances et garanties de la construction de la maison. Tout particulier doit souscrire une garantie « dommages-ouvrage » qui permet d’accélérer la réparation des dysfonctionnements dont il serait éventuellement victime. A cela viennent s'ajouter 3 autres garanties essentielles à la protection du propriétaire :

  • La garantie décennale, qui dure dix ans à compter de la réception des travaux.
  • La garantie de parfait achèvement qui oblige les professionnels intervenants à réparer toutes les malfaçons survenues au cours de l'année suivant la réception.
  • La garantie biennale qui impose de procéder au remplacement de tout équipement défectueux au cours des deux années qui suivent la réception de votre bien immobilier.

Durant tout le déroulement de la construction d’une maison, il est fortement recommandé de vous rendre régulièrement sur place pour vérifier que le planning est bien respecté et que votre habitation sera bien livrée en temps et en heure. Il ne vous reste maintenant plus qu’à emménager dans votre nouvelle maison.

Alors, vous sentez-vous prêt à faire construire ? Si vous vous lancez dans l’aventure, profitez de l’expérience de la communauté Kozikaza pour poser toutes vos questions et partager l’avancée de votre chantier ! Et Kozikaza vous propose aussi un plan 3D gratuit qui vous permet de mieux préparer votre projet en projetant dans votre future maison !


A lire aussi
TRAVAUX
VISITE DE CHANTIER
PERMIS DE CONSTRUIRE
Publicités