Je n'ai pas de compte Kozikaza

Inscription

COMMENT BIEN CHOISIR SON ESCALIER ?

Publié par OlgaKozikaza le 11 mai 2018 dans DÉCO & AMÉNAGEMENT

ESCALIER

Comment bien choisir son escalier ?

L’escalier est un élément architectural à ne pas négliger dans la maison. Emprunté de façon quotidienne par toute la famille, il doit être à la fois pratique, esthétique et solide ! Mon Intérieur sur Mesure et Kozikaza vous proposent aujourd’hui un guide complet pour choisir un escalier en accord avec son intérieur et son mode de vie.

Photo de tête : L''escalier de littleraging sur Kozikaza



Quelle forme pour mon escalier ?

Il existe différents formats d’escaliers, à choisir en fonction de la configuration de votre pièce et de la surface disponible au sol. Escalier hélicoïdal, droit, ¼ tournant… quelle est la forme à privilégier chez vous ? Voici un petit tour d’horizon des escaliers disponibles sur le marché :

  • Escalier droit : il s’agit de la forme la plus courante et la plus simple. Economique et sans contrainte particulière en termes de pose, il occupe en revanche une surface au sol assez conséquente qui nécessite une longueur de mur d’appui d’au moins 6m. Il offre tout de même un bel espace de rangement en-dessous qui peut être aménagé en placard, dressing, voir même en pièce supplémentaire (bureau, coin lecture…).
  • Escalier hélicoïdal : Nous passons ici à l’extrême inverse. L’escalier hélicoïdal est en effet parfaitement adapté aux petits espaces ! Grâce à sa forme tournante (les marches sont situées autour d’un axe), il offre plusieurs avantages, à commencer par son implantation : nul besoin de mur d’appui, il peut être installé partout dans la maison. La trémie – c’est-à-dire l’ouverture en haut des escaliers – est ronde et peu gourmande en termes d’espace, contrairement aux autres formats d’escaliers. Un diamètre d’1m50 est amplement suffisant, ce qui reste très raisonnable et permet de ne pas perdre d’espace au sol, au rez-de-chaussée comme à l’étage. Côté confort, l’escalier hélicoïdal reste tout de même moins pratique à emprunter qu’un escalier droit ou ¼ tournant. Dernier point, il est très compliqué de monter et descendre des meubles une fois l’escalier posé : attention aux futurs déménagements !
  • Escalier ¼ tournant : Il s’agit d’un escalier droit comportant un angle à 90°. Ce dernier peut être situé en bas ou en haut de l’escalier selon l’implantation des pièces de la maison. Très confortable à l’usage, il occupe cependant beaucoup d’espace au sol. Il existe également une version à deux angles, appelée 2/4 tournants : une alternative à l’escalier hélicoïdal si la surface de votre habitat le permet ! ElodieZaine a préféré un escalier béton en « U ». Le choix de la forme nous a permis de récupérer de chaque côté un espace de rangement (côte habitation, un petit cellier ; côté garage, accès au vide sanitaires par une vraie porte, car maison en 1/2 niveau, et accessoirement future petite cave à vin).

Escalier en bois 2/4 tournant

Photo : Escalier 2/4 tournant de Lchampion sur Kozikaza


Quel matériau pour mon escalier ?

Autrefois, les escaliers étaient réalisés exclusivement en pierre. Aujourd’hui les marques nous proposent un panel de matériaux variés, qui nous permettent d’accorder l’escalier à notre décoration intérieure. C'est le cas chez MèreVador l' "escalier qui donne accès au grenier était complètement enfermé dans une cage d'escalier. Nous l'avons "libéré" et il va devenir un élément de déco dans une pièce qui va nous servir de palier/bureau." Si l’esthétique reste un critère de choix, il ne faut cependant pas négliger l’entretien et le prix, qui peut varier du simple au double selon la matière choisie.

Champion toutes catégories, le bois reste le chouchou des français qui apprécient son esthétique chaleureuse et son prix accessible. ChaFx nous explique ce choix pour ce matériau : "Nous aimons les matériaux brut, et avec un budget escalier plutôt restreint, nous avons décidé de le faire nous même, sans contre marches pour une question de lumière. Des planches de chêne achetées chez un petit menuisier du coin, des tôles que nous avons fait decoupées à moindre coût, un peu d'huile de coude ainsi que l'apprentissage de la soudure par monsieur et le tour est joué." Attention cependant au vieillissement ! Avec le temps, le bois craque, bouge, vit… Il nécessite un entretien régulier pour conserver ses qualités esthétiques et fonctionnelles.

Longtemps décrié pour son aspect brut, l’escalier en béton opère aujourd’hui un véritable retour en force ! Son look industriel et sa facilité à être habillé par un autre revêtement y sont sans doute pour beaucoup… La mise en œuvre d’un escalier en béton reste tout de même assez lourde et nécessite de réelles compétences en maçonnerie : mieux vaut donc passer par un professionnel si vous souhaitez en installer un chez vous. Cependant, une fois réalisé, il se fait caméléon en adoptant le look de votre choix : brut pour une ambiance factory, classique avec un revêtement en carrelage… À vous de jouer les décorateurs !

L’acier a l’avantage de s’adapter à toutes les formes d’escaliers, et plus particulièrement à l’escalier hélicoïdal. Moderne et léger, il peut être peint de la couleur de votre choix après avoir été traité contre la corrosion. Si l’escalier en acier reste assez raisonnable en termes de prix (entre 3000 et 6000€ selon le modèle, un tarif global bien moins cher que l’inox), il est en revanche assez bruyant lorsqu’il est monté et descendu…

Dernier choix de matériau pour vos escaliers, le verre est idéal pour apporter modernité et luminosité dans un intérieur. Optez pour un verre de qualité, trempé, armé ou feuilleté afin d’être certain de la durabilité de vos marches ! Très aérien côté esthétique, le verre est également très salissant, d’où la nécessité d’un nettoyage quotidien.

Escalier en verre

Photo : Escalier en verre de Izis94 sur Kozikaza



Zoom sur les accessoires

Pensez sécurité, surtout si vous avez de jeunes enfants ! Une rampe ou une main courante sont indispensables pour monter et descendre sans risquer de chute. De même, un garde-corps en haut de votre escalier s’avère nécessaire si vous possédez une mezzanine. Si vos marches sont glissantes, ce qui peut être le cas des marches en verre ou en bois, pensez aux antidérapants qui peuvent prévenir bien des accidents ! Enfin, les contremarches possèdent l’avantage d’être plus sécurisantes, surtout si vous vivez avec de jeunes enfants ou des personnes âgées. Pour tout devis concernant votre futur escalier, pensez à faire appel à notre partenaire Mon Intérieur sur Mesure !

Escalier et garde corps

Photo : Escalier Mauricemarchal avec un garde corps fabrication maison sur Kozikaza





Plus d’idées aménagement avec KoziKaza

5 idées astucieuses pour optimiser l'espace sous pente

Créer son mur de cadres : conseils et astuces !

A lire aussi
DIY
CONSEILS DÉCO
DIY
Publicités